Optical encoders
Codechamp - L entreprise

Un savoir-faire de haut niveau

Codechamp
La performance de notre bureau d’études repose sur les compétences d’une équipe dynamique dont les leitmotiv sont : souplesse de proposition, réactivité technique, constante innovation, solutions compétitives.
De par la flexibilité de notre structure, nous vous proposons un partenariat étroit pour définir les meilleures solutions techniques et économiques.
Les conditions d’investissements productifs et de compétences humaines sont réunies pour assurer les meilleures garanties de suivi dans la fiabilité des produits.

Évolutions technologiques

1976 : Premier codeur fabriqué par la société SEMIP (potentiomètres de précision) : 13 bits pour radar embarqué sur Mirage 2000.
Visiter le site www.semip.com.
1980 : Création de CODECHAMP à Champagnat
1981 : Premier codeur absolu embarqué sur satellite
1984 : Codeur axe creux, léger et plat, 14 bits pour nouveau radar du Mirage 2000
1985 : Codeur axe creux 18 bits pour antenne sol : pilotage du satellite TDF1
1986 : Codeurs absolus et multitours pour tourelle hélicoptère TIGRE
1990 : Codeurs 23 bits pour télescope PRONAOS
1992 : Qualification CNES d’un codeur absolu 21 bits avec redondance froide intégrée
1994 : Codeur taille 11 (diam. 28 mm) pour autodirecteur de missile
Codeur 21 bits pour instrument SUMER sur satellite SOHO
1996 : Faisabilité d’un codeur incrémental pour fonctionnement à +200°C
Essai concluant d’un codeur absolu en fonctionnement à -180°C
1999 : Qualification du codeur CANARIS, application nucléaire, 15 Mrad
Codeurs miniatures, taille 9 (diamètre 23 mm) 16 bits et taille 15 (diamètre 38mm) 21 bits pour application missiles
1998 à 2000 Nouvelle amélioration des principes pour :
  • Codeur pancake
  • Haute résolution
  • Miniaturisation
Développement d’un codeur 26 bits pour application spatiale
2000 : Création d’un second site de fabrication
2003 à 2005 Nouvelle amélioration du principe de lecture et de miniaturisation par la réalisation d’un nouvel ASIC
2005 : Qualification du codeur CANARIS, application nucléaire, > 100 Mrad
Développement et qualification d’un codeur pour application aéronautique civile
Développement de codeurs avec différentes interfaces Bus de terrain
2006 à 2007 Développements et qualifications des codeurs spatiaux hautes résolutions utilisés pour les programmes Pléiades et TerraSar...
2008 à 2009 Créations de 2 nouveaux ASIC
Le codeur FPCOA15-01 atteint une résolution de 23 bits
Développement du codeur polarimétrique avec le support du CNES
Développement du codeur taille 08 (diam.19mm) de résolution 16 bits.
Durcissement des codeurs spatiaux avec le CNES aboutissant sur la création de nouveaux composants spécifiques
2010 : Développement du codeur pancake taille 13 (diam 33mm) axe creux, extra plat, de résolution 19 bits
Productions grands volumes de codeurs industriels low-cost
Développement et qualification du codeur FPCOA13-01 (33.5mm) de résolution 23 bits
Qualification du codeur CANARIS, avec AREVA pour l’activité nucléaire civile, jusqu’à 200 Mrad
Dépôt d’un brevet d’invention CODECHAMP-CNES dans le cadre du développement du codeur polarimétrique
2011 à 2012 : Développement et qualification des codeurs spatiaux utilisés pour le programme CSO du CNES
Développement d’un nouvel ASIC de qualité militaire pour les applications autodirecteurs de missiles.
2013 à 2014 : Développement et qualification des codeurs spatiaux utilisés pour le programme MTG de l’ESA
Développement avec le CNES d’un nouvel ASIC de qualité spatiale pour les programmes futurs
Développement et qualification du codeur FPCOA12-01 (29.85mm) de résolution 23 bits avec une précision de ± 10’’